Enfin une étude publiée concernant l'utilisation de Rigenera sur des patients souffrant d'alopécie androgénique

article clinique Dr Gentile traitement de l'alopécie androgénique avec Rigenera

Ca y est ! L'utilisation de Rigenera pour traiter l'alopécie androgénique (calvitie) a commencé il y a environ 3 ans et nous devions donc attendre pour avoir des publications scientifiques validant cette technologie dans cette indication. Nous avions des cas cliniques, des posters et enfin, grâce au Dr Gentile et à son équipe du département de chirurgie plastique et reconstructrice de l'Université de Rome, nous avons notre première série de patients avec des résultats analysés de façon scientifique. L'étude s'intitule : "Cellules souches à partir de follicules capillaires humains : première isolation mécanique pour un usage clinique autologue immédiat dans l'alopécie androgénique et la perte de cheveux" et a été publié en Juin de cette année dans la revue "Stem Cells Investigation". Elle est en libre accès sur PubMed et téléchargeable via le bouton ci-dessous.

  1. L'équipe a traité 11 patients et a évalué les critères suivants :  identification microscopique et comptage des Cellules souches de follicules capillaires. Ils ont comptés environ 3 728.5 micro-greffes contenant 5% de cellules souches mésenchymateuses dérivées de follicules capillaires et 2.6% de cellules souches épithéliales de follicules capillaires.
  2.  Résultats cliniques préliminaires par rapport à des sites contrôles placebo. A 23 semaines, le nombre de cheveux a augmenté et la densité, quant à elle, a augmenté d'environ 29%.

Un autre aspect intéressant de cette étude est la validation par l'équipe que ce protocole Rigenera est adapté à l'utilisation en cabinet. En effet, selon la réglementation européenne et la Déclaration d'Helsinki, l'utilisation autologue des tissus en un temps opératoire, la manipulation minimale dans des conditions aseptiques et l'utilisation des cellules pour la même fonction essentielle dans le site receveur, justifient une utilisation simple en cabinet par des praticiens.

La conclusion de cette étude est la suivante : "Nous avons montré que les cellules isolées sont capables d'améliorer la densité des cheveux chez les patients atteints d'alopécie androgénique."

Bien entendu, il y a des limites à cette étude et nous pouvons en discuter, mais c'est un premier pas. Nous avons encore besoin d'avancer dans la validation de cette technologie pour cette indication et pour de nombreuses autres utilisations. Nous sommes aux débuts de la médecine régénérative qui s'annonce prometteuse.

Écrire commentaire

Commentaires: 0